Le site de la FNCTA

VERTICALE DE FUREUR

Stéphanie Marchais

LE THÉÂTRE D'À CÔTÉ

Les confessions d'un ancien tortionnaire nazi dans un cimetière juif qu'il s'apprête à profaner. A travers sa discussion avec Judith, on se rend compte que : "Rien n'est jamais d'une absolue clarté (...). J'étais, comme les autres, un monstre en latence, qui a malheureusement rencontré les circonstances extérieures favorables au plein épanouissement de son ignominie. En fait, je n'ai pas eu de chance (...) Moi, je voulais juste être un bon petit garçon, qui voulait rien dire trop fort, pour faire plaisir à son Papa, être aimé de son Papa. Mais je n'ai pas réussi (...)"
Il ne s'agit surtout pas d'excuser les monstruosités de ce Milan Brasov devenu Dieter Lechbach mais de manière universelle, d'essayer de comprendre le chemin qui mène à des actes extrêmes. Nous sommes tous concernés et Milan Brasov nous le rappelle !
Replacer l'inhumanité au cœur de l'humanité car elle n'en est malheureusement pas exclue.

Le Kursaal le 25/09/2020 à 20h30
retour